Drones offensifs et sûreté aérienne

Le drone a fait son apparition récemment comme divertissement dans le secteur public, auprès de la population en général, mais le concept de l'avion radio-commandé remonte, en vérité, à la première guerre mondiale, au milieu des années 1910.

Bien avant d'être acheté par Google il y a un peu plus d'un an, Boston Dynamics était déjà un chef de file dans le développement de drones défensifs, de surveillance, voire de sauvetage. Les études kinanthropologiques sur l'humain, et biomécaniques sur certains animaux, aliment depuis des années la conception de drones.

Un simple aperçu des points de vue typiques chez certains animaux, par exemple, ceux-ci best animal-directed GoPr​o footage, démontre combien une sélection de ces capacités singulières peut être utile, et transférée, à de « nouveaux » types de drones.


Lorsque l'industrie militaire s'intéresse à l'étude du faucon en vol, dont l'agilité et la vitesse exceptionnelles en font un prédateur hors du commun, il est légitime de s'interroger sur les capacités offensives de ces nouveaux types de drones.

Piétage vidéo, © BBC UK.
 

Rechercher dans ce carnet

© 2008-2015 Tous droits réservés Carnet Weblog / UQAM, sauf exception.
Adaptation par EFM Group Inc UQAM