This is not graphic design, MFA de Pratt Institute

Certains m'ont demandé de relayer de l'information sur le communication design, dont je parle parfois. Je n'amènerai pas le sujet de l'intégration des pratiques du design graphique à la matrice disciplinaire émergente du design de communication dans les billets de ce carnet. Même si quelques associations professionnelles régionales accusent une certaine désynchronisation à la fois épistémologique et technologique, la transition vers le design de communication est de facto complétée en considérant la position franche des universités leaders en design; d'Icograda représentant 67 pays; de l'AIGA représentant plus de 23 000 membres, alouette. Je trouve plus intéressant de contribuer au projet contemporain, ou encore, plus exaltant d'imaginer le futur au sein d'un projet interdisciplinaire. Je reste disponible pour en discuter ou vous aiguiller à travers la littérature abondante sur ce sujet.

Au passage, je prends néanmoins exceptionnellement l'espace d'un billet pour mentionner une manifestation qui me semblait des plus enthousiasmantes à première vue. Mais qui finalement se révèle être des plus décevantes, après avoir créé certaines attentes, les finissants du programme de MFA de la Pratt Institute avaient intitulé leur événement de graduation : This is not graphic design. Sans compter ce passage lu sur leur site Web :
The exhibition explores new currents in graphic design and reflects the ongoing expansion of the field through critical, interdisciplinary, and research-based practice.
Je suis resté dubitatif et à la recherche de la research-based practice. Un certain effort, mais un ensemble plutôt décevant finalement, près de la naïveté, de la fausse représentation ou du simple stunt publicitaire. À vous de juger.


 

Rechercher dans ce carnet

© 2008-2015 Tous droits réservés Carnet Weblog / UQAM, sauf exception.
Adaptation par EFM Group Inc UQAM