The best interface is no interface

Très intéressante et pertinente réflexion sur l'évolution des propriétés et composantes de l'interface devenue intelligente : sa transparence, son adaptabilité, sa transformabilité. Le sujet, ayant tourné en mini débat, a été lancé récemment via The Cooper Journal.

 

Rechercher dans ce carnet

© 2008-2015 Tous droits réservés Carnet Weblog / UQAM, sauf exception.
Adaptation par EFM Group Inc UQAM